Télécharge le Petit Livre Bleu : les 17 meilleurs outils pour réussir ton entreprise !

Logo Matha
  • Formation
  • Projets Lançés
  • Infos
Administratif

Démarches administratives entreprise : par où commencer ?

Ton entreprise n’attend que toi pour débuter. Donne l’impulsion finale à ton projet de création d’entreprise en t’occupant des démarches administratives !

Alexandre Montenon

Content Manager / Spécialiste en Stratégie Editoriale

mar. 21

septembre 2021

4mn

de lecture

Après avoir fait toutes tes recherches, tu arrives à l’étape de finalisation de ta création d’entreprise de gants en laine.

C’est le moment de sortir ton stylo, tes papiers et ta motivation : il va falloir remplir les formalités administratives !

Si tu en es à cette étape-là, ça signifie que tu as déjà sélectionné ton statut juridique.

Société ou entreprise, tu as en tête une idée bien précise.

Maintenant, il ne reste qu’une chose à faire : sauter le pas.

Tu te demandes probablement si remplir les formalités, c’est aussi pénible que ça en a l’air. Il n’y a pas vraiment de bonne réponse : ça dépend de toi et des personnes dont tu t’entoures.

En effet, les démarches peuvent être aussi agaçantes qu’elles peuvent être rapides.

Pour t’aider à passer ce cap final, voici un petit point de conclusion sur toutes les étapes administratives que tu vas devoir suivre !

Concrétiser les déclarations et immatriculations

Factuellement, les formalités administratives dépendent grandement du choix que tu as fait en ce qui concerne le statut juridique de ton entreprise.

Chaque forme juridique a ses particularités, et elles ne suivent ni les mêmes réglementations, ni les mêmes exigences.

Mais la toute première étape pour remplir les formalités administratives de ton entreprise, c’est de lui donner une existence.

Et sans immatriculation, pas d’existence. Donc pas d’entreprise.

Il faut donc que tu commences par déclarer l’existence juridique de ton entreprise de gants en laine, auprès de différents registres :

  1. Le répertoire Sirene, dont la gestion est confiée à l’Insee. Il enregistre l’état civil de toutes les entreprises et leurs établissements.
  2. Le registre du commerce et des sociétés, tenu par les greffes du tribunal de commerce, si tu as choisi le statut de société.
  3. Le répertoire des métiers, géré par la chambre des métiers de l’artisanat, vu que tu tricotes tes gants à la main

Il te suffit de contacter le gestionnaire des registres le plus proche de chez toi, et de regrouper les pièces justificatives pour déclarer officiellement ton entreprise.

Si tu as choisi un statut simplifié comme celui d’auto-entrepreneur, certains organismes peuvent se charger de la déclaration pour toi. Un simple envoi de documents, et le tour est joué !

Passer par le CFE

Tu ne sais pas trop où donner de la tête, ni par où commencer ?

Pas de panique : le CFE est là pour toi.

Le Centre de Formalités des Entreprises simplifie toutes les démarches d’officialisation et de déclaration d’une entreprise.

Il t’aide à centraliser toutes les pièces pour constituer ton dossier, et s’occupe de les transmettre aux organismes qui sont concernés par ta demande.

En gros, le CFE te mâche un peu le travail (même si tu dois quand même mettre la main à la pâte. Après tout, ça reste ton entreprise).

Une fois qu’ils ont transmis les pièces justificatives à l’organisme concerné, ils n’ont plus la mainmise sur ton dossier : c’est l’organisme qui décidera de valider la demande, ou non.

Recevoir les numéros d’identification

Une fois que ces démarches ont été accomplies et que les organismes ont validé ton dossier, il ne reste plus qu’à attendre !

Attendre quoi ?

Tous les papiers d’identification de ton entreprise. Un peu comme sa carte d’identité, qu’on risque de te demander de manière régulière :

Le SIREN

Le numéro d’identification unique à 9 chiffres. Celui qui est donné à chaque entreprise, une seule fois. Comme le numéro sur ton passeport ou ta carte d’identité, il correspond à l’identification de ton entreprise. Le SIREN est supprimé seulement quand tu décides de fermer ton entreprise.

Le SIRET

Le numéro d’identification à 14 chiffres, qui inclut les 9 chiffres du SIREN. Les 5 chiffres supplémentaires qui sont ajoutés correspondent à un numéro interne de classement.

Le code APE (activité principale exercée)

Un code de 4 chiffres et une lettre. Ce code dépend de la nomenclature des activités françaises, et de ton activité principale.

Une fois que tu as reçu tous ces codes et ces identifications, ton entreprise de gants en laine existe officiellement aux yeux de la loi : félicitations !

Il ne reste plus que les démarches finales (plus simples) à cocher pour pouvoir commencer à vendre tes gants en laine tricotés main, en toute légalité.

Les démarches-détails propres à ton entreprise

Dans la catégorie moins formelle mais toute aussi officielle, il y a certaines petites tâches à effectuer et à ne surtout pas oublier pour rendre ton entreprise pleinement fonctionnelle.

La domiciliation

La première chose à officialiser c’est la domiciliation de ton entreprise. Les papiers que tu remplis lors de la déclaration te le demandent presque toujours, mais c’est une question à laquelle il faut réfléchir de manière rigoureuse.

La domiciliation de ton entreprise constitue son siège social, là où elle réside et donc là où on peut la joindre (notamment par courrier).

Tu peux choisir de domicilier ton entreprise directement chez toi.

Mais si tu as un local dans lequel tu tricotes et où tu stockes tes pelotes de laine, il est préférable de domicilier ton entreprise directement sur place.

La domiciliation est l’adresse qui apparaît sur tous les papiers officiels.

Le choix du nom

Une autre étape qu’on a pas encore évoquée, mais qui n’en est pas moins essentielle : quel va être le nom de ton entreprise ?

Ça aussi, c’est extrêmement important.

D’une part, parce que c’est le nom qui va apparaître sur tous les papiers officiels.

D’autre part, parce que c’est sous ce nom que tes futurs clients te connaîtront.

Comme pour un bon titre de livre, le nom de ton entreprise ne doit pas être trop long et doit marquer les esprits.

Par exemple : Tricot’tout est préférable à Tricot de gants en laine

Tu peux aussi choisir d’appeler ton entreprise comme toi, ou comme ta ville. Tu peux l’appeler comme tu veux, en fait.

Les assurances

Ensuite, moins sympathique : les assurances.

Si tu décèdes, qui reprend ton affaire ?

Si tu ne peux plus travailler, que faire de tes dettes ?

Si un client développe une réaction allergique après avoir porté tes gants, comment faire ?

Ce sont des considérations qu’il faut malheureusement prendre en compte lorsque tu te lances dans le domaine de l’entrepreneuriat.

L’objectif de l’étape des assurances est de couvrir tes arrières. Ne rien laisser au hasard pour ne pas te faire avoir.

Toutes les entreprises doivent avoir des assurances.

Certaines sont comprises dans le statut juridique basique de ton entreprise, d’autres non. Que ce soit auprès des banques ou d’un organisme privé, il est important de souscrire à des assurances qui sont utiles pour TON activité.

Par exemple, assurer ton pied droit à hauteur de 500 000€ n’a aucun intérêt pour ton travail. Tes mains, en revanche, sont déjà plus utiles.

Le compte bancaire

Et enfin, le dernier point à prendre en considération : il va falloir ouvrir un compte bancaire pour ton entreprise !

Que ce soit dans la même banque que ton compte perso ou dans une banque plus avantageuse, à toi de voir.

Mais il est obligatoire d’ouvrir un compte professionnel.

Tout simplement parce que si l’administration te tombe dessus, tu dois pouvoir justifier toutes tes rentrées d’argent. Sans oublier que c’est quand même plus pratique pour avoir un œil réaliste sur tes finances.

Les démarches administratives pour la création de ton entreprise

Et voilà, on a fait le tour des démarches administratives et des petits détails à prendre en compte pour officialiser le lancement de ton entreprise de gants en laine.

Il ne te reste plus qu’à passer à l’action !

Mais si tu as des doutes ou encore quelques questions, ne t’inquiète pas : on ne t’abandonne pas.

Toute l’équipe Matha répond présente pour t’aider à résoudre les problématiques de ta création d’entreprise, de vive voix ou dans nos formations.

administratifentreprisedomiciliationassurancecréation

Articles similaires

Ces articles peuvent aussi t'intéresser !

Comment rédiger une page de vente efficace en 10 étapes

Tu veux créer une page de vente qui convertit tes prospects en clients ? Découvre comment en 10 étapes.

15 oct. 2020

Mathieu Gonon

Étude de marché : 4 étapes pour la réaliser haut la main

Avant de créer ta propre entreprise, n’oublie pas de réaliser une étude de marché. Matha te guide en 4 étapes simples et efficaces !

14 juin 2021

Alexandre Montenon

Comment choisir son statut juridique d’entreprise ?

Tu veux lancer officiellement la création de ton entreprise ? Choisis soigneusement ton statut juridique : on t’aide à y voir plus clair !

01 juil. 2021

Alexandre Montenon

Boussole MathaMatha 2021
  • Nous contacter
  • Un bug ?