Logo Matha

Comment rédiger un contenu optimisé pour le référencement naturel (SEO) ?

Tu souhaites te lancer dans la rédaction de contenu pour ton site ? Découvre en 5 étapes comme rédiger des contenus optimisés pour ton SEO.
jeu. 27
janvier 2022
8mn
temps estimé
Antony Bervoux
Matha
Antony Bervoux
Chargé de marketing @Matha

Tu adores écrire ? Tu tiens un blog ? Ou un site internet ? Tu veux transmettre ta passion ou tes connaissances à la plus grande audience possible ?

Alors ne bouge plus !

Non, je rigole, tu peux bouger (voire même partir), mais ça serait dommage de passer à côté de nos petites astuces.

Découvre en 5 étapes comment rédiger un contenu dont Google raffole.

Comprendre ce qu’est le SEO

Mais avant toute chose, qu’est-ce que le SEO ?

Le SEO (Search Engine Optimization en anglais), ou référencement naturel pour celles et ceux qui sont plus à l’aise en français, consiste tout simplement à faire en sorte que les pages de ton site soit en pôle position dans les résultats des moteurs de recherche.

Et tu l’auras deviné, pour arriver tout en haut des résultats de recherche, il faut proposer un contenu de qualité à ton audience.

Mais avant d’aller plus loin, il faut qu’on fasse un petit tour des notions, histoire que je ne te perde pas quand on rentrera dans le vif du sujet !

Le lexique propre au SEO

Voici un petit tour d’horizon des principaux termes techniques à connaître :

  • Backlinks : lorsqu’on parle de backlinks, on parle des liens présents sur d’autres sites et qui redirigent vers ton site. Plus ces liens seront qualitatifs pour Google, plus ton article sera boosté car il sera considéré comme pertinent pour les utilisateurs.

  • Balise title : elle représente le titre d’une page web. Dans les résultats de recherche, elle correspond au titre bleu que l’on retrouve (ou violet quand tu as déjà cliqué dessus).

Capture d'écran - Google
  • Balise méta : Elle correspond au petit texte en dessous de la balise title. Son but est de donner envie aux utilisateurs·rices de cliquer sur la page en question.
Capture d'écran - Google
  • Balise alt : Les moteurs de recherche ne peuvent pas (pour l’instant) comprendre une image. Ainsi, il est essentiel de lui donner une description (en lien avec le contenu qui l’entoure) afin que Google puisse l’interpréter. C’est ce qui permet qu’une image puisse être retrouvée dans Google Images par exemple. Si jamais une page a du mal à se charger, cette même balise sera affichée.
  • Duplicate content : On parle de duplicate content lorsqu’un contenu va être recopié partiellement ou totalement. Vu que Google n’aime pas la triche (il la déteste, pour être franc), prends le temps de créer ton propre contenu pour booster ton SEO.
  • Indexation : Pour pouvoir accéder à une page d’un site sur internet par le biais d’un moteur de recherche, il faut qu’elle existe. Et pour exister, elle doit être tout simplement indexée. Si ta page n’est pas indexée, aucun·e utilisateur·ice ne pourra la trouver dans les résultats de recherche.
  • Arborescence : Cela représente la structure de ton site. Par exemple, pour un blog de voyage, tu peux avoir ta page d’accueil, une page répertoriant tes albums photo, une autre page pour tes récits, etc. Le tout est que ton arborescence soit la plus simple à comprendre.
  • Maillage interne : Ce sont les liens qui permettent de naviguer à travers l’arborescence de ton site. Tu as déjà dû faire l’expérience de cliquer sur le logo du site pour revenir à l’accueil. C’est un exemple de lien entre deux pages d’un même site.
  • SERP (Search Engine Result Page) : elle représente tout simplement la page de résultats de recherche. Elle s’affiche après qu’un·e internaute ait lancé une requête dans un moteur de recherche.
Capture d'écran - Google
  • Balises Hn : Elles structurent une page afin que le contenu soit hiérarchisé pour qu’il ait du sens, à la fois pour les moteurs de recherche et pour les internautes. H1 correspond au titre le plus important et H6 au moins important. Ces balises sont très importantes en SEO.

Pourquoi opter pour le SEO ?

Pour te donner un ordre d’idée, les trois premières positions sur la page des résultats récoltent plus de 50% des clics. C’est donc une source d’acquisition à ne surtout pas négliger !

Le SEO, c’est un travail de longue haleine, je ne vais pas te le cacher.

Les résultats n’apparaissent pas immédiatement, mais au bout de quelques mois alors il faut s’accrocher.

Dans tous les cas, sauf si tu te fais pénaliser par un moteur de recherche, ton contenu continuera toujours d’engendrer un minimum de trafic.

Contrairement aux publicités par exemple qui ne sont pas actualisées quand tu n’y mets plus de budget.

Alors qu’en SEO, ton travail reste à vie, il peut donc performer pendant des années sans dépense. Et ça, c’est vraiment top pour toi !

Et lorsque tu atteins la première position, tu n’es pas prêt·e d’en partir.

En clair, si tu veux amener du trafic de qualité sur ton site et donc potentiellement générer des client·es pour ton activité sans d’énormes moyens, le SEO est fait pour toi.

Il faut juste garder en tête qu'un véritable investissement nécessitant patience, régularité et travail, mais cela en vaut largement la chandelle !

Appliquer une stratégie de contenu SEO en 4 points

Allez, on rentre dans le vif du sujet. Installe-toi confortablement et laisse-toi guider.

Il faut avoir en tête ta cible. En effet, en fonction de ton audience, le contenu pourra être différent.

Mettre en place une stratégie SEO ne doit pas être fait à la légère comme on dit. Plusieurs étapes sont nécessaires pour ta stratégie.

Objectifs

Avant de te lancer tête baissée, tu dois te poser une question simple : qu’est-ce que tu veux obtenir grâce au SEO ?

Du trafic ? Des leads ? Être plus contacté·e ?

En fonction de tes objectifs, tu ne dois pas agir de la même manière.

Et ne te fixe pas des objectifs inatteignables comme atteindre la position 1 sur une requête comme “Restaurant France” qui est ultra concurrentielle.

Maintenant que tu as tes objectifs (ce sont tes buts ultimes), il faut que tu les divises en paliers. Si un de tes objectifs est d’engendrer 10 000 visites par mois sur ton site, ne commence pas à te fixer cet objectif sinon tu vas être rapidement déçu·e.

Commence à te fixer 100 visites, puis 200, 500 etc..Comme je te l’ai dit, le SEO est sur le long terme, alors sois patient·e !

Réaliser une étude de mots-clés

Comme tu l’auras compris, les mots-clés c’est le nerf de la guerre. Certains sont énormément utilisés, d’autres moins, et d’autres très peu.

Dans un premier temps, tu dois trouver des idées de mots-clés.

Pour cela, écris tous les mots importants qui te passent par la tête en lien avec le sujet de ton site.

Si à un moment donné, tu bloques, c’est normal.

Pour t’aider à avoir des idées, tu peux taper certains de tes mots-clés dans un moteur de recherche et regarder les balises titles des sites.

Tu peux aussi descendre tout en bas pour regarder les recherches associées.

Capture d'écran - Google

Et regarder le nombre de résultats de ta recherche.

Capture d'écran - Google

Il existe des outils pour t’aider également comme SEMrush (payant) ou Google Ads (gratuit).

Lorsque ta liste de mots-clés est établie, tu peux utiliser un fichier Excel pour tous les lister et les trier en fonction de certains critères comme le nombre de résultats sur la page de recherche, leur pertinence selon toi, l’intention de recherche, ta position sur ce mot-clé (si tu as déjà un site bien sûr), et encore plein d’autres.

Arborescence

Même si depuis le début on parle de contenus, vu que les résultats du SEO ne sont pas immédiats, il faut anticiper comment tu souhaites construire ton site. Pourquoi ?

Parce qu’avec une structure simplifiée, l’utilisateur pourra plus facilement naviguer sur ton site et donc tomber sur tes autres merveilles grâce au maillage interne.

Hein, quésako ?

Vois la structure de son site comme une toile d’araignée (désolé les arachnophobes).

Sa toile doit être bien construite pour pouvoir passer d’un endroit à un autre. Eh bien, avec les articles c’est pareil.

Il faut que les utilisateurs puissent passer d’une page à une autre en toute simplicité.

Planification des contenus

Je pense que tu l’as compris maintenant. Le SEO, c’est sur le long terme. Donc tu dois anticiper tes contenus à rédiger.

Ça te permettra d’avoir moins de pression pour ta recherche d’idées et pour la rédaction de contenus. Comme ça, on a moins de pression pour les dates de publications, et ça permet de laisser les idées mûrir pour mieux rédiger ton contenu.

Donc, qui dit anticiper dit… ? Planifier !

Certains le détestent, d’autres l’adorent. Perso, j’adore planifier. Pas tout, mais presque. Mais là n’est pas la question.

Par rapport à tes objectifs définis plus tôt, tu peux mettre en place un rythme de publication plus ou moins fréquent. C’est à toi de voir, en fonction de ton temps disponible, de ta capacité à rédiger vite ou non, du temps que tu souhaites allouer à ton site, bref tu as compris.

Pour cela, tu peux donc attribuer pour chaque publication un mot-clé et un format si tu en proposes plusieurs. Ensuite, tu peux réfléchir aussi à l’audience que tu souhaites toucher avec ton contenu. Si tu as une idée de la date de publication, la longueur approximative, du titre ou de la structure, tu peux également les mentionner.

Voilà ! Tout est prêt. Google (ou les autres moteurs de recherche) n’attendent plus que toi.

Tu te sens prêt·e ?

Super, mais t’en vas pas trop vite.

Tu sais comme on est chez Matha. On prend soin de nos lecteur·ices.

On t’a concocté quelques petites astuces, histoire que tu commences sur les chapeaux de roues.

Nos astuces pour bien commencer en SEO

  • Propose un contenu adapté aux attentes des internautes. Une personne qui tape dans un moteur de recherche “formation marketing digital” s’attend à trouver une page proposant une formation en marketing digital.
  • Sois patient·e et ne t’attends pas à des résultats énormes dès le début, ça viendra petit à petit.
  • Dose bien la fréquence de tes mots-clés. Il en faut suffisamment, mais pas trop non plus.
  • Capte l’attention de tes lecteur·ices dès le début grâce à une bonne accroche. Plus un contenu sera lu, plus il sera mis en avant par les moteurs de recherche.
  • Décompose ton contenu de manière simple et organisée. N’hésite pas à mettre des titres et des sous-titres (H1, H2, etc...) avec tes mots-clés pour que les moteurs de recherche comprennent ton contenu, et pour qu’il soit plus simple à comprendre aussi pour les internautes.
  • Sois régulier. La régularité est également essentielle en SEO. Ça ne sert à rien de publier 5 articles en deux semaines et ne plus rien publier pendant un mois.

C’est bon ? Tu te sens capable de mettre en œuvre tout ce qu’on a vu ensemble pour faire décoller tes contenus ? Au top !

Découvre également nos autres articles concernant l'acquisition de trafic et l'inspiration pour trouver des idées :

Si jamais le SEO t’intéresse vraiment, tu peux aller faire un tour sur notre leçon juste ici :

Allez, on se retrouve bientôt pour un prochain article. Reste bien à l’affût !

SEO
TRAFIC
CONTENU
REDACTION